SCRIBE

--- Réflexions personnelles en marge de mon actualité, à la mémoire de Jean Paul II --- Blogue catholique francophone ---

2006-02-10

Actualité = vérité?

L’actualité est-elle une source d’information ou une forme de divertissement? Les journalistes sont-ils des amuseurs publics ou des diffuseurs de la vérité? Les gens qui publient des journaux le font évidemment pour des raisons commerciales. Ils doivent vendre des journaux pour qu’on leur achète de l’espace publicitaire. L’ensemble du journal doit être attrayant, la une doit accrocher, les sujets traités stimuler l’intérêt. Il en est de même pour la radio et la télévision.

Les textes qui vendent sont les textes qui titillent: $ang, $candale, $ports, $coops, $ensationalisme, $urenchère, $exe, $uccès, $uccession, $pectacles, etc. La liste des mots en $ pourrait s’allonger à l’aide du dictionnaire. L’objectivité et la vérité gardent leur importance. Mais les commentateurs, les chroniqueurs et les humeuristes ont tôt fait de décortiquer, d’analyser, de colorer, de biaiser les faits bruts pour leur donner du piquant.

La multiplicité des sources d’information devrait permettre une certaine approche de la vérité par recoupements, mais monsieur et madame tout le monde sont tellement pressés qu’ils optent souvent pour la familiarité et le réconfort du visage connu ou des pages familières. En zappant d’un poste à l’autre, on trouve vite un sujet qui plaît parce qu’il nous rejoint. On fait du vent en tournant les pages de son quotidien en survolant les grands titres jusqu’à ce qu’on retrouve un signataire ou un sujet accrocheur.

L’Internet vient-il à la rescousse de ceux qui cherchent à s’informer vraiment? Il y a beaucoup de journaux en ligne, plusieurs offrant quelques articles gratuitement et le reste de leur matériel à des abonnés payants. Pour offrir un exemple, la revue «Le courrier international» (www.courrierinternational.com) se présente comme une revue de presse qui rassemble des articles de qualité pris dans la presse mondiale. On peut s’abonner à la version papier hebdomadaire qui comprend l’accès à la version internet. La version internet, moins coûteuse, offre elle aussi le texte intégral, plus deux bulletins quotidiens par courriel. Les non-abonnés ont quand même accès à plusieurs articles intéressants qui sont là pour les allécher.

Autre service dont je me sers assez souvent, la revue de presse Google News. L’engin analyse automatiquement et constamment 4,500 (500 pour Actualités France) sources de nouvelles, regroupe les articles portant sur un même sujet et les classe en grandes catégories. Il y a aussi un moteur de recherche qui permet de fouiller à l’aide de mots-clefs. Si je suis intéressé à savoir se qui se dit regardant un sujet d’actualité, j’ai plus d’articles qu’il m’en faut en quelques passes magiques au dessus du clavier. La pub est quand même au rendez-vous quand on va lire un article à la source.

Par exemple, un sujet brûlant, les caricatures de Mahomet, a repêché 339 articles quand j'ai présente la requête de recherche «+caricature +Mahomet». La diversité des points de vue est éclairante. Il s’agit d’un véritable débat de société sur la censure, sur le respect et la tolérance, sur le chantage par la violence. Je tombe sur un article faisant état de piratage de 1000 sites web présentant les dites caricatures: on y aurait substitué des messages pro-islamistes. La liberté d’expression est battue en brèche par le terrorisme! Une réflexion personnelle en marge de cet événement: les courbettes devant la masse islamique irritée en assurant que le respect des valeurs religieuses doit primer sur les valeurs de liberté d’expression vont-elles entraîner dans les média un recul de l’anti-sémitisme et de l’anti-christianisme?

1 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil