SCRIBE

--- Réflexions personnelles en marge de mon actualité, à la mémoire de Jean Paul II --- Blogue catholique francophone ---

2006-01-26

Le vote équitable

Je suis favorable au commerce équitable (=je bois du café équitable). Je présume que je devrais donc m’intéresser au vote équitable. En ce lendemain d’élections fédérales, il est normal qu’on s’attarde sur le processus et que l’on constate que le vote populaire se distribue différemment des résultats en Chambre. Le pourcentage de votes obtenus et le pourcentage de sièges ne sont pas congruents.

Par exemple, le Bloc a plus de sièges qu’il ne «mérite» et le NPD en a moins. Les Verts se mériteraient une dizaine de sièges plutôt que zéro.

Je n’ai aucune idée comment on pourrait réformer le système électoral pour refléter plus équitablement la volonté du peuple. Il est probable que les résultats du vote populaire seraient différents de ce qui a été obtenu cette année. En effet, les gens voteraient peut-être autrement en sachant que leur vote a plus de poids. Probablement qu’il y aurait plus de personnes qui s’arrogerait du droit/devoir/privilège de voter.

Il y a une association nationale et des associations provinciales qui militent en faveur de plus d’équité dans les élections de nos représentants parlementaires. Le RÉC ou Représentation équitable au Canada (en anglais, Fair Vote Canada) a un site web qui expose les principes d’une démocratie plus représentative où chaque vote aurait du poids: fairvotecanada.org.

Il me semble que le processus de réforme est déjà enclenché en ce sens que certaines provinces bougent en cette direction. Il n’y a pas de système parfait, mais il y a sûrement moyen de faire mieux pour que notre démocratie soit plus représentative et donc plus participative. Il me semble que la révision du système électoral ne devrait pas se faire à la légère, mais elle doit se faire. Est-ce que monsieur Harper sera de taille à démarrer une consultation pour monter une façon de choisir nos élus qui soit plus juste et plus démocratique? C’est sûrement très complexe d’élaborer un système de représentation proportionnel.

Il y a des difficultés et des désavantages. Présentement nous pouvons voter pour le parti ou pour l’homme (la femme) du comté. Je vote pour un tel parce que j’ai confiance qu’il saura prendre soin des intérêts de mon comté. Avec un système proportionnel, qui donc va me représenter? Comment décidera-t-on des détenteurs des sièges obtenus? Je laisse aux experts d’apporter des suggestions. Ce sera au peuple d’entériner par référendum un modèle de représentation proportionnelle qui ne jure pas trop avec notre système actuel. Il est probable que nous recourrons éventuellement à un système mixte plutôt qu’à un système pur et dur.

Ce serait une bonne chose que les petits partis puissent récolter plus de sièges. Peut-être serait-il possible d’avoir un éventail de choix allant du véritable conservatisme au véritable libéralisme, plutôt que le centrisme actuel qui cherche à rassembler une majorité de votes plutôt que présenter une véritable vision. Verrions-nous alors apparaître une pléthore de petits partis qui marchanderaient stratégiquement leurs votes en Chambre? Ce serait le jeu des gouvernements souvent minoritaires, des coalitions et des consensus. Qui sait si nous serions en fin de compte mieux servis que par le système majoritaire actuel?

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil