SCRIBE

--- Réflexions personnelles en marge de mon actualité, à la mémoire de Jean Paul II --- Blogue catholique francophone ---

2005-10-15

Kairos

Kairos est un mot grec qui signifie un moment de crise qui est aussi un moment d’opportunité. C’est aussi le nom d’un mouvement, d’un réseau, d’un partenariat entre divers ONG et Églises canadiennes. Le nom complet est «Kairos: Initiatives canadiennes œcuméniques pour la justice». Les champs d’action prioritaires sont: les droits humains internationaux, la justice économique mondiale, la justice écologique, le développement social canadien, les peuples autochtones, l’animation/éducation/communication.

C’est vraiment œcuménique, comme l’indique la liste des Églises membres: l’Assemblée annuelle canadienne de la Société religieuse des amis, la Conférence des évêques catholiques du Canada, le Comité Mennonite Central, la Conférence religieuse canadienne, l’Église anglicane du Canada, l’Église évangélique luthérienne du Canada, l’Église presbytérienne du Canada, l’Église réformée chrétienne d’Amérique du Nord, l’Église unie du Canada, le Fonds du Primat pour le développement et le secours mondial. Les ONG comptent: la Coalition pour les droits des Autochtones, le Groupe de travail Canada-Asie, la Coalition œcuménique pour la justice économique, l’Action inter-Églises pour le développement, l’aide et la justice, la Coalition inter-Églises pour l’Afrique, le Comité inter-Églises pour les droits humains en Amérique latine, le Comité inter-Églises pour les réfugiés, PLURA, le Groupe de travail sur les Églises et la responsabilité des entreprises, TEN DAYS for Global Justice, l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix

En tant que membre actif de Développement et Paix, je vois d’un bon œil l’action conjointe de Kairos et D&P, car les objectifs des deux associations se recoupent. Cet automne, nous joignons nos forces pour la campagne d’éducation «L’eau: la vie avant le profit». Le thème touchera à la privatisation de l’eau dans notre pays et dans les pays du Sud. Un sous-thème relié est une réflexion sur la vente de l’eau en bouteille.

Le 6 octobre 2005, les responsables de Kairos et de D&P ont émis un communiqué invitant le gouvernement canadien à «prendre des mesures sur le plan national et international afin que l’eau demeure sous contrôle public, avec une véritable participation communautaire». Au Canada, nous jouissons présentement d’eau potable en abondance. En Afrique, en Amérique du Sud et en Asie, un milliard d’êtres humains manquent d’eau propre. Comme les chefs d’Églises le disent dans une lettre pastorale: «Tout déni d’accès à l’eau potable constitue un manque de respect pour la création de Dieu et un manque de considération pour les besoins humains fondamentaux.»

(Note: À ne pas confondre avec «Kairos: Initiatives canadiennes œcuméniques pour la justice»: il existe un organisme distinct et non apparenté «Kairos Spirituality-for-Social-Justice Centre» qui offre des activités de formation dans la région d’Ottawa.)

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil