SCRIBE

--- Réflexions personnelles en marge de mon actualité, à la mémoire de Jean Paul II --- Blogue catholique francophone ---

2005-08-28

L'affaire Pat Robertson

Pat Robertson est un pasteur évangélique américain, riche, influent, conservateur et il a parlé trop vite en disant tout haut ce que d’autres pensent tout bas. Quand il a dit ou laissé entendre que la manière de neutraliser un pays menaçant serait d’éliminer son chef, il s’est dit sur la même longueur d’onde que Dietrich Bonhoffer, le pasteur luthérien qui fut mis a mort parce qu’il complotait l’assassinat d’Adolf Hitler. Que celui ou celle qui n’a jamais pensé que bien des vies humaines auraient été épargnées si la vie d’Hitler eut été raccourcie d’une quinzaine d’années lui jette la première pierre. Il serait facile d’établir une longue «liste noire» de personnages politiques jugés coupables par l’histoire, mais il est évident que rêver de voyager dans le temps pour les éliminer avant qu’ils soient nuisibles est une fantaisie bien inutile.

Le pasteur Robertson s’est vu attaquer vitement et vivement. Les médias en général se sont rués sur lui. Est-ce parce qu’il semble pécher contre l’interdit du cinquième commandement de Dieu, ce qui surprend chez un homme d’Église? (Depuis quand les médias se portent-ils à la défense de Dieu?!?) Ne serait-ce pas plutôt parce que c’est un Républicain qui appuie le gouvernement Bush? C’est tout de suite «Haro sur le baudet!» On ne prend pas la peine de réfléchir vraiment à ce qu’il a dit et à partir de ce qu’il a dit.

-Question: Est-ce que faire enlever ou assassiner un tyran avéré (genre Hitler) par des agents dûment mandatés est un acte de terrorisme?
-Réponse: Ce n’est pas du terrorisme, car un acte de terrorisme cible des gens innocents afin de répandre la terreur.
-Question: Est-ce un acte d’agression?
-Réponse: C’est sûrement un acte d’agression. La vraie question porterait sur la légitimité et l’efficacité d’un tel acte.
-Question: Serait-ce donc un acte de légitime défense?
-Réponse: La légitime défense est une réaction appropriée (=proportionnelle) à un acte d’agression. Si Hitler m’attaque personnellement, je dois évidemment me défendre. Si Hitler est le chef d’un gouvernement qui cause des millions de morts innocentes et que je peux l’arrêter, cela ne serait-il pas mon devoir manifeste?
-Question: Assassiner Hitler serait-il une manière légitime de défendre de la paix et/ou de sauver la vie d’innocentes victimes?
-Réponse: À vous de répondre. Un certain grand prêtre a dit quelque chose comme: «Il est avantageux qu’un seul meure pour tout le peuple.»
-Question: Êtes-vous en train de donner raison à M. Pat Robertson?
-Réponse: Je ne suis qu’un chrétien qui cherche à réfléchir. La défense légitime, la guerre juste, la protection des innocents font partie de mon héritage. Je ne sais pas si l’assassinat politique de tel tyran en particulier serait légitime et je suis content de ne pas avoir la responsabilité de prendre de décision en ce sens. Je prends déjà le risque d’être mal compris en réfléchissant à l’encontre de la rectitude politique. Les pontes des médias devraient eux aussi profiter de l’incident Robertson pour réfléchir.

Je crois que Dieu seul est le maître de la vie et de la mort et que sa volonté expresse est très claire: “Tu ne tueras pas l’innocent et le juste.” (Exode 23,7) J’ai des problèmes avec ceux et celles qui ne respectent pas la vie des enfants non encore nés, des personnes handicapées ou à l’article de la mort. J’en ai aussi avec la peine de mort et avec les guerres d’agression. J’en ai moins avec la légitime défense de ma vie, de celle de mon voisin ou de celle de mon pays attaqué par des agresseurs. C’est plus compliqué pour des cas où des individus ou des groupes voudraient neutraliser des méchants au nom de leur pays ou de leur “Dieu”. C’est prendre le risque de raisonner comme un terroriste plutôt que comme un disciple de Jésus-Christ.

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil