SCRIBE

--- Réflexions personnelles en marge de mon actualité, à la mémoire de Jean Paul II --- Blogue catholique francophone ---

2008-01-17

Le tout-bas

Si Jésus a dit: «Je suis doux et humble de cœur» (Mt 11,29), s'il a dit: «Celui qui m'a vu a vu le Père» (Jean 14,9) et «Moi et le Père nous sommes un» (Jn 10,3), il s'en suit que le Père est doux et humble de cœur, que Dieu-Trinité est doux et humble de cœur. «Le Fils de l'homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude.» (Mt 20,28)

Saint Thomas a en quelque part une image saisisante de l'humilité de Dieu. Il dit que Dieu est comme un pommier tellement chargé de fruits qu'il ne peut faire autrement que ses branches ploient jusqu'à terre. Dieu est penché vers nous, incliné, au ras de terre. La terre c'est l'humus, d'où vient le mot «humilité». Louange à Dieu pour son humilité!

Seigneur, tu es le tout-bas, le tout-petit, le tout-discret, le tout-délicat, le tout-respectueux, le tout-doux, le tout-humble, le tout-penché, le tout-proche, le tout-ami, le tout-caché, le tout-effacé, le tout-patient, le tout-miséricorde, le tout-attentif, le tout-dépendant, le tout-descendu, le tout-abaissé, le tout-modeste, le tout-dévoué, le tout-serviteur, le tout-serviable, le tout-bon, le tout-faible, le tout-impuissant, le tout-donné, le tout-livré, le tout-versé, le tout-abandonné, le tout-dépouillé, le tout-pauvre, le tout-bas…

L'enfant de la crèche est l'image d'un Dieu qui est sans moyens, sans défense, entièrement dépendant de nous. Jésus cloué à la croix est l'image d'un Dieu entièrement livré à notre bon vouloir. Le bon Pasteur qui prend soin de ses brebis et qui donne sa vie pour elles est l'image du serviteur parfait. Le père du prodigue qui se laisse bafouer et flouer, qui attend et qui veille, qui accueille avec joie, sans reproche est l'image du Dieu humblissime.

Dieu est comme un Roi parti en voyage et qui laisse la responsabilité de faire tourner la baraque à ses serviteurs. En réalité, c'est peut-être encore plus comme dans la parabole qui suit.

Le Royaume des cieux est semblable à une famille qui a gagné à la lotterie un séjour d'un mois à Acapulco dans une luxueuse villa sur le bord de la mer. Cet endroit paradisiaque appartenait à un milliardaire qui préférait garder l'anonymat. Ils furent accueillis à bras ouvert par un majordome, qui leur fit visiter les lieux et qui leur déclara: «Le propriétaire vous fait savoir que tout est à votre disposition. De même, vous aurez trois serviteurs pour répondre à vos besoins: moi-même, ma femme et mon fils. Nous allons nous occuper du ménage, de la cuisine, du terrain, de tout. Vous n'avez qu'à nous dire ce que vous voulez.» Émerveillés, les parents et leurs trois enfants profitèrent pleinement des aménités. Ils demandèrent souvent aux employés qui pouvait bien être leur hôte mystérieux, mais la réponse était invariablement que ce dernier préférait garder l'incognito. Après une semaine, les visiteurs faisaient comme chez eux et prenaient même des libertés. Ils abusèrent un peu de la gentillesse des serviteurs et ne se soucièrent pas trop de leur faciliter la vie. Ces derniers continuèrent à remplir leur service avec douceur et efficacité. Ce n'est que plus tard, six mois après être retournés chez eux que le mystère s'éclaira. Lors d'une émission de télévision, ils reconnurent leurs trois serviteurs comme les trois membres d'une richissime famille du Mexique reconnue pour sa philanthropie.

Un corrolaire de la réalité renversante du Christ humble et serviteur et du Dieu humble et serviteur est que je devrais moi-mêne me considérer et agir comme un humble serviteur. Mon attitude intérieure envers mes proches et tous ceux et celles que je rencontre devrait être: «Je suis votre humble serviteur.» Que ce ne soit pas une formule de politesse surannée, mais une réalité assumée et mise en acte. Puisque j'appartiens au Christ, je vais faire de mon mieux pour penser et agir comme lui ferait à ma place, pour servir et donner ma vie au jour le jour, avec humilité. Je pourrai compter sur les prières de celle qui se disait «humble servante» de Dieu.

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil